La première chose à faire est de consulter un gastro-entérologue. Seul ce spécialiste pourra vous diagnostiquer une intolérance.

 

Mon expérience personnelle : 

Après une visite quotidienne durant une semaine aux urgences, mon médecin traitant soupçonnant une crise de vésicule et le médecin des urgences soupçonnant une grossesse cachée à mes parents, des perfusions d'anti-douleurs et dizaines de cachets, un médecin urgentiste, me voyant dépérir et toujours pliée de douleurs malgré les soins prodigués, décida enfin de m'envoyer en urgence consulter le gastro-entérologue de l'hôpital. C'était ma première crise, je ne savais pas ce que j'avais et personne ne comprenait. Ce gastro-entérologue m'ausculte, me fait passer une caméra dans l'estomac et décide de faire les tests d'intolérance.

 

Test 1 :

- consommer du lactose

- souffler dans un appareil (genre alcootest) toutes les demi-heures

- voir l'infirmière noter des chiffres qui apparaissent sur un appareil bizarre sans rien comprendre

- attendre que la digestion se fasse pour savoir (ça m'a pris une matinée)

- entendre l'infirmière vous dire que c'est bien bien positif

- rentrer chez vous avec des crampes.

 

Test 2 : 

- faire une prise de sang

- attendre 3 jours le temps des analyses

- demander les résultats à son médecin traitant qui saura votre niveau de carence en lactase.

 

Une fois les résultats confirmés, le gastro-entérologue m'a guidée vers une diététicienne spécialisée qui a pu m'informer sur le régime alimentaire à suivre.